POÉSIE
  • À un oiseau de houille perché sur la plus haute branche du feu (Illustrations de Toyen), Henneuse, 1957.
  • Amphisbène (Livre-objet réalisé avec Paul-Armand Gette), Eter, 1966.
  • La lune feuillée (Préface d’André Pieyre de Mandiargues), Éditions Pierre Belfond, 1968.
  • La voie des mots (Préface d’Edmond Humeau, illustrations de Louise Janin), Le Point d’être, 1974.
  • Vrai centre (Illustrations d’Obéline Flamand), Evohé, 1977.
  • Jouvence d’un soleil terminal, Arcam, 1979.
  • Attiser la rose cruciale, précédé de La Quête du Verbe, Le Point d’or, 1982.
  • L’attentive lumière est dans la crypte (Illustrations de Gaetano di Martino), Le Point d’or, 1984.
  • Transparences de l’Unique (Illustrations de Chu Teh-Chun), Le Point d’or, 1988.
  • Ce qui s’ouvre à la pierre du matin (Portrait de l’auteur et trois dessins par Obéline Flamand), Éditions du Soleil natal, 1991.
  • L’immuable et l’envol (Illustré d’une photo par l’auteur et de quatre emblèmes du XVIIème siècle), Éditions du Soleil natal, 1993.
  • Les chemins embellis suivi de Shambala et les deux saint Michel, Éditions La Lucarne Ovale, 1995.
  • Au vif de l’abîme cristallin (Illustré d’un collage de l’auteur et de dessins de Paul-Armand Gette), Éditions Tarabuste, 1997.
  • Les temps fusionnent (Illustré de douze reproductions d’œuvres diverses), Éditions La Lucarne Ovale, 1998.
  • Pacte avec la Source (Illustré de sept collages de l’auteur), Éditions La Lucarne Ovale, 2000.
  • Vers l’or de nuit (Illustré de six reproductions d’œuvres diverses), Éditions La Lucarne Ovale, 2002.
  • Sur les pas de la fille du soleil (récit poético-initiatique, illustrations d’Obéline Flamand), Éditions La Lucarne Ovale, 2002.
  • Distance incitative (Illustré de photographies par Obéline Flamand), Éditions La Lucarne Ovale, 2005.
  • Lorsque l’envers se déploie (Postface de Marc Kober, avec un collage de l’auteur et une couverture d’Obéline Flamand), Éditions La Mezzanine dans l’Ether, 2007.
  • Terres d’appui (Illustré par des papiers découpés d’Obéline Flamand), Éditions La Lucarne Ovale, 2008.
  • Les strates de l’instant (Illustré de 4 tableaux de l’auteur), Éditions La Lucarne Ovale, 2009.
  • Le troisième souffle (Frontispice de Gustave Moreau), Editions La Lucarne Ovale, 2010.
  • Ciseaux en liberté (Illustré de papiers découpés réalisés par l’auteur en 1950 et commentés par des poèmes écrits récemment), Editions La Mezzanine dans l’Ether, 2010.
  • La part d’outre-dire (avec deux illustrations d’Obéline Flamand), Editions La Lucarne Ovale, 2012.
  • La vigilance domine les hauteurs (avec trois cosmogrammes de Louise Janin), Editions La Lucarne Ovale, 2013.
  • Percer l’écorce du jour (illustré de documents divers), Editions La Lucarne Ovale, 2014.
  • Braise de l’unité, Anthologie (1957-2014), Editions Recours au poème, 2014 (version numérique). Préface de Gwen Garnier-Duguy et postface de Marc Kober. Le même ouvrage est paru en version papier aux Editions La Lucarne Ovale, 2015. (couverture d’Obéline Flamand)
  • Un strelitzia monte de l’entrefaite (en frontispice, dessin d’Obéline Flamand), Editions La Lucarne Ovale, 2016.
  • Fleuraison du silence (illustré de 10 dessins d’Obéline Flamand), Editions La Lucarne Ovale, 2017.
Essais
  • La Renaissance I (La peinture en Italie au XVe siècle. Préface de Jean-Clarence Lambert. Tome IX de l’Histoire Générale de la Peinture), Éditions Rencontre, Lausanne,1966.
  • La Renaissance II (La peinture en Italie au XVIe siècle. Préface de Robert Lebel. Tome X de l’Histoire Générale de la Peinture), Éditions Rencontre, Lausanne, 1966.
  • La Renaissance III (La peinture en France, en Allemagne, en Suisse et dans les Flandres au XVIe siècle. Préface d’André Pieyre de Mandiargues. Tome XI de l’Histoire Générale de la Peinture), Éditions Rencontre, Lausanne, 1966.
  • Le peintre Eugen Gabritschevsky (monographie en langue allemande), Éditions Bayer, Leverkusen, 1966.
  • Erotique de l’Alchimie (Préface d’Eugène Canseliet), Éditions Pierre Belfond, 1970. Réédité par le Courrier du Livre en 1989.
  • La Tour Saint-Jacques, Éditions Lettera Amorosa, 1973. Réédité par La Table d’Émeraude en 1991.
  • Nicolas Flamel, sa vie, ses œuvres, Éditions Pierre Belfond, 1973. Réédité par Le Courrier du Livre en 1989.
  • Les salons musicalistes, Éditions Hexagramme, 1973.
  • Le peintre Louise Janin (monographie), Éditions Hexagramme, 1974.
  • Les Pierres magiques (essai sur le symbolisme du monde minéral), Éditions Le Courrier du Livre, 1981.
  • Catalogue de l’Exposition Arthur Rimbaud, Musée Ivan Tourguéniev à Bougival,1991. Repris dans Arthur Rimbaud, Images et Imaginaire, Galerie 1900-2000, 1993.
  • Les Méandres du sens, retour en Forez, retour sur moi-même, Éditions Dervy, 2004.
  • Propos mosaïqué, 2009-2016 : en ligne sur le site de l’auteur.
  • Essai sur la peinture d’Obéline Flamand, avec textes critiques choisis par l’auteur. En ligne sur le site du peintre.
ANTHOLOGIES POÉTIQUES OÙ FIGURE L'AUTEUR
  • Benjamin Péret, La poesia surrealista francese, Éditions Schwarz, Milan, 1959.
  • Aldo Pellegrini, Antologia de la poesia surrealista, Buenos Aires, 1962.
  • A.V. Aelberts et J.J. Auquier, Poètes singuliers du Surréalisme et autres lieux, Collection 10/18, Livre de poche, 1971.
  • Daniel Giraud, Le Miroir du Verbe, 1982.
  • Alain Mercier, La Poésie initiatique vivante, Éditions Les quatre fils, 1983.
  • Edouard Jaguer, Lumière du jour, Éditions Actual, 1989.
  • Arturo Schwarz, I surrealisti, Éditions Mazzotta, Milan, 1989.
  • Jean-Luc Maxence, Anthologie de la poésie mystique contemporaine, Presses de la Renaissance, 2000.
  • Das surrealistische Gedicht, Éditions Zweitausendeins & Museum Bochum, Frankfurt-am-¬Main, 2000.
  • Jean-Luc Maxence et Elisabeth Viel, Anthologie de la poésie maçonnique et symbolique, Éditions Dervy, 2007.
  • Matthieu Baumier et Gwen Garnier-Duguy, Anthologie de la poésie française contemporaine des profondeurs, Editions Recours au poème, 2014 (version numérique).
OUVRAGES À CONSULTER SUR ÉLIE-CHARLES FLAMAND
  • Alain Mercier, Élie-Charles Flamand, essai suivi d’un choix de poèmes et d’une bio-bibliographie, d’extraits de presse et de documents. Collection Fontaine Prodigue, Éditions René Jeanne, 1987.
  • À propos de la poésie d’Élie-Charles Flamand, choix de comptes rendus, études, lettres, dédicaces, etc. Editions La Lucarne Ovale, 2011.
    ainsi que :
  • Serge Brindeau, La poésie contemporaine de langue française depuis 1945, Éditions Saint-¬Germain-des-Prés, 1973.
  • Dictionnaire général du Surréalisme et de ses environs, sous la direction d’Adam Biro et de René Passeron, Éditions des Presses Universitaires de France, 1982.
  • Robert Sabatier, Histoire de la poésie française. La poésie du vingtième siècle. 3 – Métamorphoses et Modernité, Éditions Albin Michel, 1988.
  • Alain et Odette Virmaux, Les grandes figures du Surréalisme, Éditions Bordas, 1994.
  • Marc Kober, Dans le verger de la salamandre (Élie-Charles Flamand) in La Sœur de l’Ange n° 3, printemps 2005.
  • Entretiens avec Isabelle Roche parus sur le site internet lelitteraire.com en novembre 2005 et février 2006.
  • Michel Host, Une odyssée intérieure, Élie-Charles Flamand paru en 2012 sur www.lacauselitteraire.fr (cf. Chroniques).
  • Interview de Gwen Garnier-Duguy dans la revue Recours au Poème sur internet en 2013 (cf. Rencontre).
  • Cahier Élie-Charles Flamand dans la revue La Soeur de l’Ange, n° 13, Editions Hermann, printemps 2014. Illustrations, documents, textes de l’auteur, le tout inédit. Articles de Marc Kober, Abdul Kader El Janabi, Hughes Simard, Jean-David Jumeau-Lafond, Jean-Pierre Lassalle, Matthieu Baumier.
  • « Hommage à Elie-Charles Flamand » par C. Beaudinat, paru dans le Bulletin de la Diana (Société historique et archéologique du Forez), 2ème trimestre 2017.
  • « Hommage à Elie-Charles Flamand » par Dominique Rabourdin, article paru dans la revue Infosurr n° 130, mars-avril 2017.

Des poèmes de l’auteur ont été mis en musique par Henri Jarrié (1924-2004) : mélodies pour baryton, piano et flûte.

Élie-Charles Flamand est l’époux du peintre Obéline Flamand.

en 1964

en 1979

en 1974

en 2010